Étiquette : Visa résident Colombie

Les visas pour la Colombie

Les visas pour la Colombie

Pendant longtemps les visas étaient regroupés en 3 groupes et différents types ; Affaires (Negocios NE1 – NE4), Temporaires (Temporales TP1 – TP16) et Résidents (Residente RE).

Tout cela a changé le 15 Décembre 2017 avec la résolution 6045. Il y a toujours 3 groupes mais sans distinction de type. Les visas sont :

– Visiteurs (Visitante V)

– Migrants (Migrante M)

– Résidents (Residente R)

Il ne reste donc plus que 3 visas différents mais les manières de les obtenir sont tout autant variées, pour ne pas dire compliquées, qu’avant. Selon la situation personnelle, les motivations d’application et le type de visa désiré, les documents à fournir changent.

 

Je précise tout de suite que je laisse de côté certains détails pour ne pas charger l’article. Je me focalise sur les informations utiles aux européens et laisse donc de côté les conditions pour les citoyens de pays membres du Mercosur, les réfugiés politiques ou les bénéficiaires de bourse éducatives du système colombien. Les mineurs aussi feront partie d’un autre article.

À noter que le capital d’investissement est calculé en salaires minimaux et qu’en 2017, il se situe à 737’717 pesos.

 

Explications des différences entre les 3 visas

 

Visitante (V) : Cette catégorie concerne les étrangers qui désirent entrer et sortir du pays sans s’y établir formellement. Il permet de faire des études de marché, créer une entreprise, gérer la succursale d’une entreprise étrangère, travailler pour une ONG, comme stagiaire, correspondant journaliste ou artiste par exemple.

La durée est variable, jusqu’à 2 ans maximum.

Cette catégorie inclue également les touristes. Les européens peuvent entrer dans le pays sur seule présentation du passeport valide et recevoir une autorisation de 90 jours. En ressortant du pays au moins un jour, cette autorisation peut être prolongée de 90 jours supplémentaires. Ce total de 180 jours est le maximum permis pour un touriste par an, le compteur repartant à zéro le 1er Janvier. À noter que les visas PIP n’existent plus et que les PEP ne concernent que les Vénézuéliens.

Quant au PVT, le Programme Vacances Travail, également appelé Permis Vacances-Travail, permet à un certain nombre de français, chiliens, mexicains et péruviens d’y appliquer.

 

– Migrante (M) : Concerne les étrangers qui désirent s’établir dans le pays mais qui ne peuvent pas encore prétendre à la résidence permanente (R). Il faut avoir un emploi fixe, être conjoint de national colombien, être parent adoptif de national colombien, propriétaire immobilier, associé-investisseur dans une entreprise, être professionnel qualifié indépendant, être admis en étude scolaire ou retraité par exemple.

La durée est variable, selon le temps d’étude scolaire par exemple, et jusqu’à 3 ans maximum.

 

– Residente (R) : Concerne les étrangers qui désirent s’établir dans le pays et bénéficie de raisons légitimes pour y vivre indéfiniment. Il faut être parent biologique d’un enfant colombien, être titulaire d’un visa (M) en tant que conjoint ou parent adoptif et vivre pendant 2 années ininterrompues, être titulaire d’un visa (M) pour d’autres raisons et vivre pendant 5 années ininterrompues ou investir un capital étranger.

La durée est indéfinie mais le « tampon » est valide 5 ans.

 

Conditions d’applications et documents à fournir

 

La demande de visa se fait uniquement de manière électronique, sur la page du Ministère des Affaires Étrangères à Bogotá avec le lien : Visa Cancillería.

C’est efficace et rapide même si la plateforme est contraignante. La photo doit être en format JPG de 300kb maximum et les documents en format PDF de 3Mb maximum. Le nombre de fichiers est limité, essayez de regrouper des pages dans le même document.

Il faut payer en ligne l’étude du dossier qui coûte 52 USD. L’étude prend 5 jours ouvrables maximum. En cas de réponse positive, il faut payer dans les 30 jours pour recevoir par email un e-visa. Le prix dépend de la catégorie, 170 USD pour le visa (V), 230 USD pour le visa (M) ou 391 USD pour la résidence (R).

 

Vous pouvez vérifier quels documents sont requis selon votre nationalité, le type de passeport (ordinaire, spécial, diplomatique) et le motif de l’arrivée dans le pays en suivant ce lien. Plus d’explications de chaque motif en lisant la suite de cet article.

 

 

Documents obligatoires pour chaque catégorie

 

– Remplir le formulaire en ligne

– Copie de la page principale du passeport

– Copie du tampon de la dernière entrée en Colombie

– Photo d’identité (3×4 cms, format .jpg, max 300kb, couleur sur fond blanc)

 

Documents pour le visa (V)

 

– Description de l’activité que la personne va réaliser. Que ce soit pour une étude marché, implantation d’entreprise, tournage de film ou documentaire, travail humanitaire ou autres activités, il faut expliquer le but, indiquer les personnes impliquées, la durée, le lieu et la structure.

– Extraits bancaires des 6 derniers mois avant la sollicitude.

– Si le demandeur a le soutien financier d’une personne, celle-ci doit fournir une lettre indiquant son identité, les liens l’unissant au demandeur, la description de l’activité qu’ils vont réaliser et une déclaration de prise en charge économique durant tout le séjour du demandeur. De plus, les extraits bancaires des 6 derniers mois prouvant la capacité économique pour subvenir au besoin du demandeur.

– Si le demandeur a le soutien financier d’une entreprise, le représentant légal de celle-ci doit fournir une lettre indiquant son identité, le nom et Nit de l’entreprise, les liens l’unissant au demandeur, la description de l’activité qu’ils vont réaliser et une déclaration de prise en charge économique durant tout le séjour du demandeur. De plus, les extraits bancaires des 6 derniers mois prouvant la capacité économique pour subvenir au besoin du demandeur.

– En cas de tourisme médical, il faut présenter un certificat de l’établissement médical.

En cas de PVT, anciennement visa TP-16, les candidats doivent correspondre au profil suivant ; être français, âgé entre 18 et 30 ans, voyageant seul, désirant gagner de l’argent seulement pour subvenir à ses besoins. LE PVT est valable un an et ne pourra pas être renouvelé ou prolongé. Les conditions d’obtention sont un peu différentes. Regardez ici comment l’obtenir.

 

Documents pour le visa (M)

 

– Comme conjoint. Présenter une copie de l’acte d’union certifiée par le registre civil colombien. Si la demande se fait à l’étranger auprès d’une ambassade, la copie de l’acte d’union certifiée par le registre civil de ce pays est acceptée. De plus, une lettre du conjoint colombien avec copie de la carte d’identité (cédula) et procuration de celui-ci (poder especial) pour autoriser la demande en son nom.

– Comme parent adoptif de national colombien. Présenter une lettre de sollicitude avec copie de l’acte de naissance de l’enfant certifiée par le registre civil colombien.

– Comme employé. Présenter une copie du contrat de travail. Remplir le formulaire résumant les termes du contrat. Présenter une lettre de motivation de l’employeur. Extraits bancaires de l’entreprise des 6 derniers mois avant la sollicitude, démontrant un revenu mensuel supérieur à 100 salaires minimaux. Si l’employeur est indépendant, extraits bancaires personnel des 6 derniers mois avant la sollicitude, démontrant un revenu mensuel supérieur à 10 salaires minimaux.

– Comme entrepreneur. Présenter une lettre et copie de contrat ou certificat de constitution de l’entreprise avec nom, adresse, Nit, indiquant un capital supérieur à 100 salaires minimaux. Si l’entreprise est une SAS, joindre le document de composition actionnariale, indiquant que la part du capital du demandeur est supérieur à 100 salaires minimaux.

– Comme professionnel indépendant. Présenter une lettre avec 3 certificats d’expérience dans le domaine professionnel du demandeur. Extraits bancaires personnel des 6 derniers mois avant la sollicitude, démontrant un revenu mensuel supérieur à 10 salaires minimaux.

– Comme étudiant. Présenter le certificat d’admission de l’établissement scolaire. Tous documents pouvant démontrer les moyens économiques suffisants pour la durée complète des études, comme extraits bancaires, bourse d’étude, apport de tierces personnes.

– Comme propriétaire immobilier. Démontrer un investissement supérieur à 350 salaires minimaux, avec apport de capital depuis l’étranger certifié par la Banque de la République. Présenter le certificado de tradición qui atteste la propriété.

– Comme rentier. Démontrer une rente mensuelle supérieure à 10 salaires minimaux. Présenter le certificat de l’entité privée ou publique.

 

Documents pour le visa (R)

 

– Comme parent de national colombien. Présenter l’acte de naissance certifié par le Registre Civil. Si l’enfant est mineur, l’autre parent de nationalité colombienne présente une lettre certifiant que le demandeur remplit toutes ses obligations parentales. Si l’enfant est majeur, il présente lui-même la lettre de demande en joignant une copie de sa carte d’identité (cédula).

– Parent d’enfant né en Colombie. Présenter l’acte de naissance certifié par le Registre Civil. Présenter la preuve que le parent était légalement domicilié sur territoire national lors de la naissance.

– Titulaire de visa (M). Après 2 ou 5 ans, selon le statut indiqué précédemment, présenter les copies des visas reçus, le certificat de mouvements migratoires délivré par Migración Colombia qui certifie que le demandeur n’est pas sorti du territoire pour une durée supérieur à 180 jours, document attestant l’activité professionnelle et/ou les revenus, documents qui ont permis l’obtention du précédent visa.

– Investisseur. Démontrer un investissement supérieur à 650 salaires minimaux, avec apport de capital depuis l’étranger certifié par la Banque de la République.

 

 

Après approbation du visa

 

Les demandes se font maintenant uniquement en ligne et le Ministère délivre un e-visa.

Si la validité est inférieure à 3 mois, il peut être présenté sous cette forme électronique.

Si la validité est supérieure à 3 mois il faut le présenter à une autorité colombienne compétente avant 30 jours qui va l’imprimer et le coller dans le passeport. À l’extérieur du pays, c’est l’ambassade colombienne qui s’en charge, tandis qu’à l’intérieur c’est auprès du Ministère à Bogotá à la Torre 100 (Avenida 19 # 98-03). Ensuite, il faut faire enregistrer le visa auprès de Migración Colombia avant 15 jours pour recevoir la carte d’identité (cédula de extranjería), contre frais supplémentaires d’environ 160’000 pesos bien évidemment. Attention, ne pas respecter cette règle entraine une amende et peut-être l’annulation du visa. Pour être tranquille, je vous recommande plutôt de chercher le visa au Ministère et le présenter à Migración, le tout avant les 15 jours.

 

Bon courage dans vos démarches